Compte-tenu de la situation exceptionnelle l'atelier poursuit ses activités en effectif réduit, les délais de livraison sont entre 4 à 8 semaines.
Les cartes

The Map réinterprète en volume la cartographie traditionnelle.

Le monde et les pays qui le composent sont la matière première de ce projet, une matière à modeler au gré des imaginations, des expériences, des recherches et des souvenirs de l’artiste.

Dioramas réinventés, les compositions de Charlotte interrogent la notion de territoire, de frontière, de patrimoine culturel, qu’elles narrent de façon volontairement anachronique, documentent le monde dans une utopie où cohabitent l’encyclopédique et le vernaculaire.

L’appropriation des territoires passe par un travail chirurgical et méticuleux. Il s’agit d’abord de définir la zone et de la cartographier, puis d’opérer un gigantesque travail de documentation et de collecte. Les éléments trouvés dans les livres, sur Internet, ou issus des photos personnelles de l’artiste sont imprimés sur papier, découpés, collés, épinglés.

voir les cartes
Les globes

Charlotte a eu envie de mettre sous cloche son infiniment petit.

Second volet de The Map, les territoires gagnent leur relief sous cloche et dépassent ainsi les frontières imposées de la cartographie.

Crées en 2015, les globes revisitent la boule à neige, la personnalisent au gré des célébrations, des saisons, des villes, des événements.

Une serre narrative et visuelle dans laquelle poussent des villes et existent les histoires personnelles qui leurs sont liées.

Singapour, Rio, New York, Biarritz, Paris, Lima, chaque ville est une interprétation, une appropriation par l’artiste de l’espace comme du temps urbain. En créant un écrin au détail subjectif, elle offre aux rues, mille fois parcourues ou mille fois fantasmées, un éclairage inédit.

voir les globes
Les vitrines

En 2017, l’univers réinventé en papier par Charlotte trouve une nouvelle déclinaison à travers les vitrines.

Celle d’Albertine à Biarritz s’offre alors un Atlantique assemblé par l’artiste, et le petit écrin de la marque biarotte accueille une végétation de papier mêlée aux éléments de l’océan.
La vitrine de la nouvelle boutique Modetrotter à Paris, quant à elle, héberge dès la rentrée 2017 un bout du quartier Bacongo, fief d’origine des sapeurs congolais.

Pour le lancement de leur collection printemps / été 2018, une seconde vitrine explore Shoreditch, célèbre néo quartier de Londres. Un dialogue visuel et foisonnant entre les rues autrefois malfamées et leur actualité hyper branchée. Un patchwork de délabré, romantico-chic, hystéro-hipster. Des gens, la reine, des enseignes, des murs, de la peinture, et puis Big Ben, quand même !

voir les vitrines
CharlotteChab

Charlotte est designer graphique, diplômée de l’école Nationale Supérieure des Art Décoratifs de Paris.

Dès l’école, ses recherches et créations se concentrent sur les migrations, l’histoire contemporaine, la géopolitique, les voyages. Passionnée par l’édition, c’est aussi dans les livres, les guides, les récits, qu’elle puise son inspiration.

Designer indépendante, puis graphiste pour Volcom et Hipanema, elle travaille principalement le collage et l’illustration pour créer les visuels commandés.

C’est d’ailleurs avec le collage comme fil conducteur de sa démarche qu’elle aborde le projet The Map en 2011, pour les 30 ans d’une amie proche, en créant une petite boite où se trouvait l’Antarctique, parsemée d’éléments célébrant son voyage.

Aujourd’hui Charlotte se consacre intégralement à The Map et en a crée le studio de création. Une équipe se forme autour du projet et développe des collaborations avec des marques et artistes divers.

Image
Charlotte
Fondatrice
Image
Stéphanie
Office manager
Image
Laurence
Chef d'atelier
Image
Bérénice
Contributeur free-lance
Personnalisez
votre globe
Collaborations,
entreprises